Les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos

« Sous ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons, la jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. »


Enfin lu ! La série de la Passe-Miroir fait partie de ces livres que j’aurai dû lire il y a des années. À la fois jeunesse et adulte, c’est un des rares livres publiés dans les deux collections Folio. Une intrigue bien faite, des personnages hauts en couleurs et pour le moins inhabituels, un monde nouveau et étonnant… Je suis ravie de l’avoir lu, même s’il a d’abord traîné un bon moment dans ma bibliothèque.

J’ai d’abord eu du mal à rentrer dans l’histoire. J’ai trouvé les cent premières pages trop lentes, peu intéressantes, avec des personnages trop superficiels. Heureusement, dès l’arrivée d’Ophélie sur le Pôle, les choses s’accélèrent et je n’ai plus réussi à lâcher l’histoire. De nombreux personnages viennent créer un paysage riche et dynamique, faisant écho au décor autour, plein de surprises. J’ai adoré découvrir ce que le Pôle nous réservait, comme quand enfant il y avait des livres à déplier. Entre illusions visuelles, matérielles et intellectuelle, Ophélie doit se méfier de ce monde qu’elle ne connaît pas. Pour une fois, j’ai apprécié les multiples protagonistes qui apportaient tous quelque chose au récit et qui entraient dans l’histoire à un moment où à un autre. Le personnage principal est bien évidemment Ophélie, mais les personnages secondaires comme sa marraine, son fiancé ou la tante de celui-ci, sont tout aussi bien travaillés. Même les personnages peu important sont décrits avec précision, leur donnant du relief.

L’intrigue est construite de façon solide, avec une cadence agréable et réaliste entre périodes d’accalmie et rythme effréné de certaines journées. Les nombreux enjeux de ce mariage, les secrets que gardent les uns et les autres, tous voulant atteindre leur propres objectifs, les alliances plus ou moins dissimulées et surtout, les rencontres utiles et dangereuses que va faire Ophélie, concourent à créer une ambiance oppressante, étouffante malgré le paysage glacial et finalement, presque malsaine. La jeune femme refuse de se laisser corrompre par les moeurs et la facilité déconcertante qu’ont ses nouveaux compatriotes de s’entretuer. Pour autant, elle ne veux pas s’avouer vaincue et se rebelle contre l’autorité mystérieuse de son fiancé. Elle cherche à conserver sa liberté de mouvements par tous les moyens et décide de mettre ses talents et son savoir en valeur afin d’obtenir une petite parcelle d’autonomie. Mais quel prix son nouveau poste va-t-il lui coûter ?

Toutes les questions restent ouvertes à la fin de ce livre, dans un suspense étudié. Toutes les réponses sont dans le second tome ! Je suis ravie d’avoir découvert cette auteure et j’ai vraiment hâte de lire la suite !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s