Lucy in the Sky – Pete Fromm

« Lucy Diamond, quatorze ans, file à toute allure vers l’âge adulte. Prise entre l’urgence de vivre et la crainte de devoir abandonner ses manières de garçon manqué, Lucy se cherche et joue avec l’amour. Elle découvre par la même occasion que le mariage de ses parents n’est pas aussi solide qu’enfant, elle l’a cru. Armée d’une solide dose de culot, elle s’apprête à sortir pour toujours de l’enfance et à décider qui elle est. Quitte à remettre en question l’équilibre de sa vie et à en faire voir de toutes les couleurs à ceux qui l’aiment. « 


Un roman tendre et drôle sur les tourments de l’adolescence, du point de vue de la jeune Lucy, 14 ans. Issue d’une famille dysfonctionnelle, père toujours absent pour des raisons peu claires, mère, très jeune avec laquelle elle est toujours en conflit, Lucy paraît s’accomoder très bien de sa vie. Malgré l’ostracisme dont elle fait preuve au lycée, elle est entourée de son meilleur ami, Kenny et cela lui suffit amplement. Cependant les problèmes commencent quand la relation entre son père – qu’elle idolâtre – et Lainee, sa mère se dégrade, chose qu’elle n’arrive pas à comprendre. Son père étant absent, elle rejette l’entièreté de la faute sur sa mère, qui refuse de jouer la méchante dans l’histoire, et surtout, qui refuse de discuter de cela avec sa fille, arguant que cela ne la regarde pas.

Lucy, qui voit le mariage de ses parents comme une réussite, ne comprends pas sa mère, qui regrette de s’être mariée à 17 ans. La jeune fille refuse d’entendre le point de vue de Lainee, qui se lasse de ce mari violemment jaloux, anormalement joyeux et beaucoup trop absent. Quand sa mère se met en tête de profiter de la jeunesse qu’elle n’a pas eue, Lucy se range du côté de son père adoré. Les relations entre mère et fille s’enveniment et on sent que la situation se tend comme un élastique prêt à céder.

En s’éloignant de sa mère, Lucy se retrouve encore plus isolée alors même qu’elle a désespérement besoin de repères, de quelqu’un à qui parler de tous ces changements qui surviennent dans sa vie et dans son corps. C’est un roman prenant, bien construit, passant par les moments euphoriques et les malheurs que rencontrent tous les adolescents. Il y a une chose que j’ai particulièrement aimé dans ce livre, c’est l’état psychologique de Lucy: l’auteur a réussi à saisir parfaitement ce que beaucoup d’adolescent rencontrent, c’est-à-dire la difficulté à comprendre le monde et à se comprendre soi-même. C’est frappant surtout dans la relation que Lucy entretient avec Kenny et Tim, car elle ne parvient pas à mettre des mots sur ce qu’elle ressent, même si elle se rend bien compte que ce n’est pas vraiment de l’amour. C’est avec eux qu’elle fera la découverte de son corps, mais aussi des premiers émois.

Dans ce roman sensible, Lucy change subtilement pendant les quelques années que dure l’histoire, développant un fort caractère, une débrouillardise salvatrice et surtout une grande autonomie. Lucie va tout faire pour ne pas terminer aussi aigrie que sa mère. Le livre termine de façon abrupte, imprévue mais laissant deviner un espoir pour Lucy, la possibilité d’un nouveau départ.

Un roman captivant, touchant et souvent ironique, à lire !

Alise 🐢

4 Comments

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s