Milly Vodovic – Nastasia Rugani

« Aujourd’hui, Milly a eu envie de mordre jusqu’au sang. Swan Cooper tirait des balles de revolver à deux pas de son frère Almaz, couché dans la boue. Alors Milly a foncé pour sauver son grand frère. Dans un élan bestial, elle a cassé le bras et le nez de Swan Cooper. Depuis, Almaz, vexé, ne lui parle plus, mais qu’importe. Milly Vodovic peut tout faire désormais. Pourtant, des phénomènes étranges se produisent autour d’elle.
Alors que la ville se recouvre de coccinelles, le Mange-coeurs approche. Mais Milly se répète que les monstres n’existent pas. L’histoire, elle, ne l’entend pas de la même manière. »


Un de mes cadeaux de Noël ! Mon père s’est fait conseillé par une libraire, et j’ai été bien contente. Le problème quand on achète des livres soi-même, on a toujours tendance à acheter la même chose. Je varie rarement ! J’ai donc été ravie de découvrir non seulement un ouvrage et une autrice inconnus, mais en plus une maison d’édition inconnue et un prix inconnu ! En effet, Milly Vodovic a reçu une mention du prix Vendredi 2018, qui selon Livres Hebdo veut « mettre en valeur la richesse et la créativité de la littérature française contemporaine pour les adolescents « .

Tout d’abord, je tiens à saluer la qualité de ce livre, autant au niveau visuel que du toucher: le livre est agréable, compact, un peu plus large que les grands formats habituels, et le son des pages encore collées ensemble est un pur bonheur. Quant à la police, je n’ai pas réussi à la définir mais elle est toute en rondeurs et très agréable à lire.

Ce livre est un ovni, un univers tellement particulier, on ne sait pas exactement si Milly rêve ou est ancrée dans la réalité. C’est une enfant, une presqu’ado qui n’en a pas encore vraiment conscience ou ne veut pas le devenir. Avec un passé de migration, une famille à moitié complète, une religion différente et un quartier pour le moins défavorisé, elle a dû mal à s’adapter et se réfugie dans un monde à elle. Milly communique avec les arbres, les animaux, mais aussi avec des personnages imaginaires, comme le Mange-Coeur et Popeline, la femme qui se balade avec un sac à dos qui saigne.

Milly n’aime pas l’injustice mais elle est curieuse, alors quand bien même les garçons des environs la rejettent, elle continue de visiter la mère de l’un d’entre eux, atteinte d’un cancer. Milly veut comprendre comment les histoires de cette femme deviennent réalité, comment son fils Swann peut être né de la pluie et qui est le Mange-Coeur.

C’est un roman vraiment étrange, car rien ne fait sens, il n’y a pas de repères connus, pas de pause dans la folie. Tout au long de ma lecture, j’avais un point d’interrogation: que se passe-t-il ? Pourquoi ? Comment ? HEIN ? Au bout de quelque chapitres, j’ai trouvé la clé: lâcher prise. Ne pas se demander pourquoi et comment, ne pas chercher le fil. Juste lire et suivre. Les sentiments, les émotions sont là: la peur panique, le coeur qui bat à toute vitesse, le sang qui pulse dans les veines, la respiration coupée, une joie immense, la chaleur qui écrase la tête, l’odeur des tamalés dans la poêle, le sang poisseux sur les doigts, la fraîcheur de l’eau sur les mollets. Et la souffrance qui déchire le coeur.

Haut en couleur, c’est clair. J’ai eu un tout petit peu de mal à suivre l’histoire, car je suis parti dans un monde imaginaire, fou, effrayant et je suis ressortie de cette lecture comme assommée, comme s’il me manquait des informations pour comprendre et absorber entièrement le récit. Mais cette partie a été entièrement compensée par l’écriture déconcertante mais aussi dynamique et prenante de l’autrice. Pour tous les amateurs de pépites, d’ovni littéraire et de belles découvertes !

Alise 🐢

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s