Les prénoms épicènes – Amélie Nothomb

« La personne qui aime est toujours la plus forte ».


Et un nouveau Amélie Nothomb tout chaud !

Encore une fois, elle écrit sur un enfant qui a des relations assez conflictuelles avec ses parents, ici, le père. Lu très rapidement, j’ai beaucoup beaucoup aimé ce nouveau roman, même si la vengeance du père m’échappe un petit peu.

J’ai apprécié la vision d’Epicène, qui ne se laisse pas abattre par son père et décide de l’évincer tout simplement de son monde, pour se concentrer sur sa mère. Cette mère un peu victime, jouée par le père. Cet homme, qui fera tout pour prendre sa revanche d’un amour de jeunesse qui l’a quitté, va mettre sa vie entière au service de cette vengeance. Il est obnubilé par sa réussite sociale, et n’hésiteras pas à sacrifier la meilleure amie de sa fille pour être bien vu par la bonne société parisienne.

En voyant la Grande Librairie du 5 Septembre, où Nothomb parlait de son nouveau roman, elle m’a convaincue de le lire, malgré le fait que les derniers m’ont un peu ennuyée, voire carrément rebutée comme Biographie de la faim. Je m’attendais à un gros morceau, avec une vengeance même si à demi-ratée, conforme à ce dont parlait Nothomb. Mais j’ai été plutôt déçue: je n’ai absolument pas compris comment le père espérait se venger de cette façon…

 

Malgré tout, Les prénoms Epicènes reste un de mes romans nothombiens préféré avec Barbe-Bleue. Le rythme, les personnages attachants, le cadre dans lequel ils évoluent m’ont plu, et les émotions sont décrites avec soin, nous permettant de nous identifier à Epicène.

Alise 🐢

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s