Phoolan Devi reine des bandits – Claire Fauvel

« Rien ne prédestinait Phoolan Devi à la trajectoire flamboyante qu’elle s’est choisie. Née au nord de l’Inde dans la plus défavorisée des castes, elle est confrontée dès l’enfance à la pauvreté, la violence, et l’injustice. Mariée de force à onze ans, elle doit son émancipation à son enlèvement par un gang de bandits dont elle finira par devenir la chef. A partir de ce moment-là, et jusqu’à son élection au parlement indien en 1996, elle n’aura de cesse de protéger les plus faibles. »


Une BD comme une claque. Ma maître de stage a toujours des petits bijoux en rayon, et celui-ci en fait définitivement partie. J’ai entendu parler de Phoolan Devi pour la première fois à travers les Culottées, la géniale bande-dessinée de Pénélope Bagieu, qui peint en quelques coups de crayons le portrait d’une femme formidable, souvent pas appréciée à sa juste valeur.

Je connaissais donc les grands traits de la vie de Phoolan Devi, mais la lire (surtout illustrée !), découvrir ses succès, être témoins de ses échecs, c’est difficile. Un peu à la manière de Bakhita, j’ai eu du mal à  lire cet ouvrage d’une traite.

Les illustrations sont superbes, avec des couleurs magnifiques, Claire Fauvel a réussi à magnifier cette histoire, sans pour autant la départir de ses zones d’ombres (au sens propre comme au figuré), et lors de massacres, tous ont l’air de bête sauvages. Via le dessin, on voit sur le visage de Phoolan Devi toutes les émotions passer, on voit sa colère, l’injustice qu’elle ressent, le besoin de vengeance, l’inquiétude, la fatigue… Malgré les hommes qui forment son armée, elle n’est jamais à l’abri, et elle le sait, elle se tient toujours sur ses gardes. La vengeance est son moteur, mais pas uniquement sa vengeance personnelle, ce qui lui importe, c’est de venger toutes les femmes dans son cas, toutes les petites filles mariées de force et violées, toutes les femmes obligées de vendre leur corps, toutes celles utilisées par les puissants, les religieux. Elle veut aussi venger les pauvres spoliés, ceux qui, comme son père ont dû s’incliner face à plus fort qu’eux et crèvent de faim. Phoolan Devi veut rendre leur dignité à tout ceux qui, comme elle, en ont été privé.

Une BD qui aborde au travers de la biographie de Phoolan Devi les problèmes politiques, les castes et l’inégalité homme-femme. Malgré les drames qu’a vécu Phoolan Devi, c’est un ouvrage magnifique qui va droit au coeur. A lire d’urgence !

Alise 🐢

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s