Barbe Bleue – Amélie Nothomb

IMG_20180529_112758_hdr« La colocataire est la femme idéale. » Amélie Nothomb


Je continue ma découverte des oeuvres d’Amélie Nothomb, que j’apprécie particulièrement.

Ici c’est le conte de Barbe Bleue, revu et corrigé. A la place d’un conte violent et faisant froid dans le dos comme l’oeuvre originelle de Perrault, on fait face à quelque chose de plus psychologique, de plus feutré, de plus sensuel.

Une jeune femme, Saturnine, accepte une colocation avec un noble Espagnol, alors même qu’elle est au courant que les huits colocataires précédentes ont disparu sans laisser de traces. Comme dans les autres romans de Nothomb, on est pongés dans l’histoire grace à un vocabulaire très riche, à des constructions de phrases très agréable à lire. J’ai également retrouvé les fameuses joutes verbales entre les personnages, qui me fascinent et donnent un vrai charme aux livres de Nothomb.

C’est une narration claire, rapide, qui nous emporte vers le point final. La curiosité de voir comment Amélie Nothomb amènera la fin du roman, dans quelle mesure elle sera fidèle à Perrault. Encore une fois, j’ai trouvé la chute parfaite, intervenant au bon moment, et terminant le roman d’un coup sec, laissant peu de place à l’imagination d’une suite mais sans pour autant frustrer le lecteur.

A lire !

Alise 🐢

1 Comment

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s